Logo du Laboratoire IDEES.

Capcal

Publié le 12 April 2021

Présentation du projet

Capitale de la cité des Calètes, la ville de Juliobona (Lillebonne) est créée au début de l'Antiquité à l'époque augustéenne. Étendue sur près de 23 ha, la ville se développe essentiellement au Ier et IIe siècles après J.-C., dans une vallée secondaire de l'estuaire e la Seine, autrefois accessible par bateau. Vers la fin du IIIe siècle, la ville a été détruite par un incendie, avant de perdre son statut de capitale de cité. De cette période romaine, nous connaissons des thermes, des habitations, des nécropoles, deux aqueducs, des fontaines, un rempart et un théâtre, dont l'exceptionnel état de conservation en fait le fleuron de l'archéologie locale. La ville antique de Juliobona est de mieux en mieux connue, mais de nombreuses questions demeurent sans réponse, notamment en ce qui concerne les causes de son déclin et la disparition des Calètes. Plusieurs pistes sont envisagées : un envasement de son port, une crise économique suite à l'essor de Rotomagus (Rouen), une épidémie ou encore un conflit armé.

Juliobona, La cité antique de la Seine est un projet de valorisation du patrimoine antique porté par Caux Seine Anglo. Il répond à une stratégie de développement culturel et touristique du territoire sur les 30 prochaines années, en partenariat avec l'État, les collectivités territoriales (ville de Lillebonne, département de la Seine-Martime, région Normandie...) et de nombreux musées (Le Louvre, Musée des Antiquités de Rouen...). Le positionnement ambitieux du projet vise à donner un nouveau visage à la ville et en faire une destination de visite. Il s'agit ainsi d'un projet transversal au coeur des problématiques de redynamisation du centre de ville, où urbanisme, archéologie, patrimoine et tourisme dialoguent.

Caux Seine Agglo a commencé à construire un socle scientifique solide pour le projet Juliobona, La cité antique sur la Seine. Le PCR Juliobona, capitale des Calètes en est la continuité. Ensuite, un renouvellement complet du musée est en construction (programmation architecturale et muséographie en cours), ainsi que le réaménagement urbain complet de la Place Félix Faure (étude de faisabilité en 2021). En parallèle de ces actions structurantes, de nombreux projets de valorisation du patrimoine antique voient le jour depuis 2017, conjointement portés par le musée, le théâtre (CD76) et la ville. Le projet de fouille programmée s'inscrit dans ce contexte.

Financement : 181 400€
 

Axes associés

Axe 2. Interactions Environnements-Sociétés